Aucune chance pour “Maskne”: Comment prévenir les boutons sous le masque FFP2

Dans le train, au théâtre, à l’école ou au travail : le masque reste plusieurs heures sur le visage de certains. Il n’est pas rare que la peau réagisse à cela, explique le professeur Peter Elsner, porte-parole de la Société allemande de dermatologie. Il peut être irrité, démanger ou même enflammé.

Si vous transpirez sous le masque, vous devez vous laver le visage à l’eau tiède ou l’essuyer doucement de temps en temps. En général, un masque FFP2 doit être ajusté de manière à ne pas frotter. Les pauses sont également importantes. Une pause de trente minutes après une heure et quart de temps de port est idéale. L’air frais est bon pour la peau, il est donc préférable de sortir le plus possible à l’air frais sans masque.

Barrière nettoyante douce et fortifiante

Une mousse nettoyante douce ou des crèmes nettoyantes sans alcool conviennent au nettoyage quotidien de la peau. Pour crémer la peau du visage, il faut utiliser des crèmes de soin grasses qui fixent l’eau de l’épiderme, améliorent la fonction barrière de la peau et soulagent les démangeaisons. “Idéalement, ce sont des crèmes pour le visage dont la compatibilité avec la peau a été testée”, explique Elsner.

Si le port d’un masque a déjà causé des symptômes graves ou s’il existe même une maladie cutanée sous-jacente qui s’aggrave, un dermatologue doit prescrire des médicaments spécifiques. Elsner recommande avant tout des agents sans cortisone.

Leave a Reply

Your email address will not be published.